Follow by Email

dimanche 8 septembre 2013

La Belle Vie d'Isa...ou Pas: Isa... le retour !!!

La Belle Vie d'Isa...ou Pas: Isa... le retour !!!: Et voilà les ami(e)s, après un Eté riche en rebondissements, me voici de retour !! Et je suis pleine de bonnes résolutions !! Comment ça, ...

Isa... le retour !!!

Et voilà les ami(e)s, après un Eté riche en rebondissements, me voici de retour !!

Et je suis pleine de bonnes résolutions !! Comment ça, comme d'hab ?! Oui bon, un peu comme d'hab... sauf que du coup, au bout d'un moment j'essaye de me dire qu'à un moment, j'vais peut-être arriver à le tenir !

Résolution N°1: Le boulot !

Certains d'entre vous le savent, d'autres non, mais je suis en procès contre mon employeur, et je ne travaille pas depuis maintenant 2 ans. C'est dur. Mais à force de réflexion, de travail sur moi, avec l'aide des psy qui me suivent, j'ai entrepris de faire un bilan de compétences, histoire de me remettre les idées en place, de me recentrer. Je termine à la fin du mois, et j'espère que cela portera ses fruits. En tout cas, ça fait un bien fou.

Et je ne sais pas ce qui m'a pris, mais j'ai osé postuler pour un job ! OUIIIIIIIII !!!! Je ne peux pas dire que je parte gagnante, loin de là, mais oser remettre un pied dans ce monde qui m'a fait tant de mal, c'est déjà une belle victoire. Affaire à suivre...

Bien entendu, je suis toujours sur le coup en ce qui concerne mon procès, hors de question de lâcher l'affaire !!!



Résolution N°2: Mens sana in corpore sano ! 

Hé oui, il est temps que je me reprenne en main...si il n'est pas trop tard ! Alors j'ai décidé d'essayer de me maquiller un peu plus, et d'essayer de m'habiller un peu mieux. Sauf que là, problème. Parce que depuis mon petit Benjamin, mon cher 1er enfant que j'aime de tout mon coeur, je ne ressemble plus à rien. Juste à rien.
Tablier de grossesse, éventration et kilos en trop, il m'a pas loupé le salopiaud !!! Donc pour s'habiller, quand on fait du 42 à la poitrine, du 44 à la taille et du 40 aux cuisses, on repassera.
Pour essayer de corriger le tir, direction le forum des sports, et inscription au Taïso, jusqu'à 3 cours par semaine. Histoire de décrasser le corps et l'esprit.
On en profite pour réinscrire le ptit Ben au judo, et le ptit Eliott à la baby gym ! Le mari lui, se lance dans le squash avec un pote.


Et voilà, en quelques blablas, la rentrée d'Isa !!

mercredi 15 mai 2013

Mercredi...jour des enfants !

Aujourd'hui, pas de centre aéré pour Benjamin, mon merveilleux fils de (bientôt) 5 ans. Il faut donc lui trouver une occupation, à lui ainsi qu'à Eliott, mon autre merveilleux fils de 2 ans 1/2.

La journée démarre sur les chapeaux de roue, avec une première bagarre à peine 15 min après le réveil de mes 2 anges... Car il faut le savoir, à ces âges là, tout est prétexte à bagarre, et le moindre objet devient une arme redoutable. Autant vous dire qu'espérer prendre son petit déjeuner dans un calme relatif (ne soyons pas trop exigeantes) relève de l'impossible.

Après une matinée de hurlements, de coups, de pleurs, de colères, de courses dans tout l'appartement pour les enfants, et une quasi extinction de voix pour moi, je cherche un moyen de faire fermer leur clapet à mes 2 charmants héritiers. Bingo!! Le cinéma !! Je décide donc d'emmener mes chérubins à la séance de 13h30 des Croods, dernier film d'animation des studios Dreamworks. Je prends un risque, ce sera la 1ere séance de ciné pour mon petit Eliott...mais je tente le coup.
Ma mère vient avec nous, et avec elle mes 2 neveux de 7 et 6 ans, 1ers d'une longue lignée de mini-nous. Car j'ai 2 frères et 1 soeur, et à nous 4, nous avons 8 enfants, qui ont chacun leur caractère bien trempé.

Nous voilà donc parties, ma mère et moi, avec nos 4 mecs. Étonnamment, la séance se passe bien pour les 3 grands, et le petit est sage comme une image...Incroyable !!! Personne ne se lève, ils sont tous assis, captivés par le film, qui au passage est très réussi, et nous fait tous beaucoup rire, petits et grands. Je vous conseille vivement d'y accompagner votre progéniture.

Evidemment, tout cela est trop beau pour durer, et nous comprenons notre douleur quand nous proposons à la bande infernale un petit goûter chez Pomme de Pain. Arrivés là bas, et après 10 minutes à "zieuter" tous les desserts et viennoiseries, mon neveu de 7 ans, le plus grand soit dit en passant, et que nous appellerons "Relou N°1", ouvre les hostilités en réclamant une glace. Or les glaces, il les veut, mais ne les mange pas. Nous refusons fermement, mais c'est trop tard, il a déjà contaminé "Relou N°2" et "Relou N°3"qui commencent à taper une crise au milieu des gens calmement attablés. Le N°4, le plus petit, ne peut pas être incriminé sur ce coup, étant donné que lui est prêt à engloutir à peu près n'importe quoi.

Lassées par cette comédie en bande organisée, et rouges de honte, nous la jouons ferme et essayons de garder notre dignité en décrétant que "puisque c'est comme ça, personne n'aura rien, et qu'on rentre à la maison". Et nous trainons tout ce petit monde dehors. Relous N° 1 et 2 tirent une tronche de 6 pieds de long, tandis que Relou N°3 ameute tout le centre commercial avec ses hurlements. Top discrétion. N°4, lui, dit juste qu'il a faim et qu'il veut son goûter.

Nous finissons toutefois par nous faire avoir au détour d'une boulangerie "Paul"...et j'achète un grand macaron chocolat et une tarte au sucre à mes gars, mes 2 neveux ayant décidé de ne rien prendre histoire de marquer leur mécontentement, au cas ou on ne l'aurait pas remarqué.

Retour à la voiture, je démarre, et au bout de 20m, tout le monde dort...YESSSS !!! Je suis sauvée...au moins pour les 10 minutes que nécessitent le retour à la maison... arrivée sur le parking, et après avoir remué ma cervelle dans tous les sens, je dois me rendre à l'évidence: impossible de revenir à la maison avec les 2 enfants endormis. Je laisse dormir Eliott et réveille doucement Benjamin, en nourrissant le secret espoir qu'il s'effondrera sur le canapé à peine la porte d'entrée franchie.

R-A-T-E. Hé oui, nous avons bien franchi la porte d'entrée, mais Eliott s'est réveillé pendant que je lui enlevais son manteau, et il réclame instantanément son goûter, parce que lui, on lui fait pas: pas de goûter, pas de dodo ! Ben sort déjà son grand Macaron au chocolat de sa pochette en papier, j'installe donc tout le monde à table.
Et une fois leurs batteries rechargées par l'absorption de cette énorme quantité de sucre, retour à la case départ...bagarre, hurlements, jets d'objets à travers la maison, je cours après l'un pendant que l'autre invente la prochaine bêtise... et je ne m'assieds sur le canapé que pour livrer ce témoignage poignant d'une mère au bord de la crise de nerfs...histoire d'avoir un peu répit avant de me lancer dans la bataille du bain, puis la bataille du dîner, et la bataille du coucher...et de recommencer demain, puis après demain....

PS: Je vous aime comme une folle mes petits monstres. Textuellement.

mardi 7 mai 2013

Hier soir, ciné !

Hier soir, petite sortie ciné avec ma cousine. Le film ? Iron Man 3 bien sûr...
Je ne savais pas à quoi m'attendre, une partie de mes amis l'ayant déjà vu étant ressortis déçus, et les autres emballés.

Hé bien pour commencer, Robert Downey Jr est, comme toujours, renversant. Inimitable. Voilà bien un point que personne ne peut contester. Le reste du casting est à la hauteur: Gwyneth Paltrow est une superbe Pepper, Don Cheadle est toujours un bon pote, et le jeune garçon embraqué malgré lui dans cette aventure par Tony Stark joue à merveille son rôle d'empêcheur de tourner en rond.
Les effets spéciaux sont bluffants, ça explose à tout va, on en prend plein les yeux. La bande son est stimulante. Tous les ingrédients d'un bon gros Blockbuster sont réunis.

Le scenario maintenant. A priori ce qui pose problème à certains, car la BD n'est pas respectée. Personnellement, en bonne nana qui se respecte, la BD originale, je ne l'ai pas lue. Malgré tout, je m'intéresse à la façon dont est traitée "le gros méchant Mandarin", l'ennemi juré d'Iron Man. Hé bien en toute franchise, même si les fans de la 1ère heure peuvent regretter le rôle réservé à ce grand vilain, force est de constater que les modifications apportées au scenario original apportent une touche comique qui est loin de nous déplaire. Sir Ben Kingsley nous régale de son talent, et l'intrigue s'en trouve renforcée.
Pour autant, tous les effets comiques du film sont contrebalancés par le conflit intérieur dans lequel se débat Tony Stark, et sa relation avec ce petit garçon, qui va finalement se révéler salvatrice. Car oui, Tony Stark, c'est un homme...et on le sait, un homme, ça se débat constamment, mais intérieurement. Etre gentil sans être faible, réparer ses erreurs sans admettre avoir eu tort, reconnaître ses faiblesses, surmonter (et non pas ignorer !!!) ses problèmes, accepter le fait que pour s'en sortir, on a besoin d'aide, etc etc..... j'arrête là parce que la psychologie masculine, c'est un puits sans fond...

On pourrait donc se dire qu'au final, notre homme à nous, celui qui squatte les toilettes 2h par jour et qui nous gratifie d'un "t'es moins grosse qu'avant" en pensant nous faire un compliment, cet homme là pourrait très bien être Tony Stark...mais voilà, bizarrement, on y arrive pas. Pourtant on essaye hein les mecs...mais on n'y peut rien, n'est pas Robert Downey Jr Iron Man qui veut...
Cela dit, on voudrait quand même bien que vous essayiez un peu, et même un peu plus encore...
Allez courage !!!
En attendant les filles, on peut aller au ciné...

samedi 4 mai 2013

Parce qu'il faut bien se lancer...

Bonjour à toutes et à tous,

Ca y est, je tente l'aventure !!! Et comme il faut bien commencer par quelque part...pourquoi pas par le début: les présentations !

Je vous l'ai déjà dit, mais je me prénomme Isabelle, j'ai 34 ans. Je suis mariée à Alexis, et maman de Benjamin qui aura bientôt 5 ans, et d'Eliott, qui vient d'en avoir 2. Ca, c'est pour le côté perso.
Côté boulot, c'est déjà plus compliqué... je suis, dirons-nous, "en froid" avec mon employeur...et oui, je fais partie de ces salariés qui ont subi une restructuration, la reprise de leur entreprise, par des gros groupes infestés de gens bien peu scrupuleux et dont on renonce vite à chercher la plus minuscule pointe d'impartialité, d'humanité et de conscience... nous aurons l'occasion d'y revenir.

Mon quotidien se résume donc à être une mère au foyer. C'est du moins comme ça que la majorité des gens le perçoivent. En vérité, je suis en arrêt maladie, j'essaye de sortir la tête de l'eau, de retrouver la confiance que mon employeur a pulvérisée.
Je me bats pour faire reconnaître mon accident de travail et pour faire condamner mon cher patron au Tribunal de Prud'hommes.

Retrouver une vie sociale, voilà mon but. Regarder dans le miroir, et y reconnaitre enfin la jeune femme dynamique, positive, marrante, grande gueule, sympa et pas trop moche que j'étais il y a encore 5 ans, ce serait vraiment ma plus belle récompense. J'y crois.
J'ai à cœur de devenir une meilleure personne, et de traverser toutes les épreuves qui se trouvent sur mon chemin en conservant ma dignité, et en cultivant un esprit zen.

J'ai envie ici de créer un lieu d'échanges, de parler de mon quotidien, de mes tribulations de jeune maman, de toutes sortes de sujets, légers, sérieux... j'aime la mode, le cinéma, la déco, je suis les tendances make-up et cosmeto, la politique, la culture, la psycho, et comme toute maman qui se respecte, tout ce qui touche a la maternité et à la parentalité.

Vous me suivez dans cette aventure ?! N'ayez pas peur, on va s'amuser !